La recherche de la voiture d’occasion adéquate prend du temps, et quand vous trouvez finalement la bonne, il peut être difficile de se précipiter dans la procédure d’achat pour prendre le volant le plus vite possible. Mais avant de vous investir pleinement, une autre mesure essentielle doit être prise, à savoir une inspection avant achat.

Pour identifier les défauts susceptibles de vous servir à négocier le prix de vente du véhicule, AUTOSUR vous propose de consulter son guide pratique.

Qu’est-ce qu’une inspection préachat de voiture d’occasion ?

Il s’agit du contrôle complet du véhicule pour évaluer son aspect extérieur, sa mécanique et son niveau de sécurité. Le technicien relève toute condition présente et met en lumière les éventuels problèmes pouvant apparaître ultérieurement, et veille à ce que tout dommage antérieur ait été correctement remédié.

En découvrant ce qui se cache sous le capot, vous serez peut-être plus certain que vous faites un bon achat, que la voiture ne vous convient pas ou que vous découvrirez des détails à exploiter lors de vos négociations de prix. En fait, le contrôle doit comprendre un essai routier sur un trajet comprenant des montées, des bosses et des nids de poule, de manière à révéler les défauts de suspension et de performance du moteur.

Que vérifie-t-on lors d’une inspection préachat ?

Votre mécanicien procédera à une vérification de la sécurité pour contrôler de nombreux éléments. Idéalement, vous aurez un rapport sur l’historique du véhicule indiquant les dommages qu’il a subis et s’il a été soigneusement et complètement réparé.

Les inspections de base sont essentiellement de caractère visuel, mais une inspection détaillée doit comprendre les éléments suivants : Une vérification du système mécanique et du moteur, ainsi que le contrôle des composants cassés et rouillés, des fuites, etc.

Il est également judicieux d’effectuer un essai routier du véhicule afin d’évaluer sa direction et son système de freinage en écoutant les éventuels sons étranges.

Ce que ça couvre ?

Les principaux problèmes qu’un inspecteur compétent tel AUTOSUR peut détecter sont les suivants :

  • Les dommages au châssis : Si le cadre présente des dégâts, cela signifie que le véhicule a été victime d’un accident grave. À défaut d’avoir été bien réparé, les roues risquent de ne pas rouler correctement, ce qui entraîne un glissement du véhicule d’un côté et une dégradation précoce des pneus.
  • Dégâts dus à une inondation ou à un incendie : Un rapport sur l’historique de la voiture peut identifier un véhicule qui a été inondé ou incendié, à moins que son titre n’ait été falsifié. Il se peut que vous ne constatiez pas le faux titre, mais un inspecteur peut déceler les indices indicatifs de dommages.

– Réparations antérieures inadéquates : Il peut s’agir d’un mauvais entretien du moteur, d’une carrosserie bâclée ou encore d’une installation ou d’une transformation inadéquate des accessoires.

Une inspection peut aussi révéler d’autres problèmes tels que la présence de rouille cachée, les ampoules grillées, les accessoires non fonctionnels, les odeurs suspectes, les fuites de liquide, et les opérations de maintenance tardives.

Bien qu’aucune inspection ne soit garantie pour trouver tous les défauts d’une voiture d’occasion, un œil exercé peut vous aider à éviter de graves problèmes.

Un bon inspecteur disposera du matériel nécessaire pour fournir une évaluation fiable de l’état d’un véhicule, y compris l’équipement de sécurité essentiel. Étant donné que des milliers d’euros sont en jeu, une heure de votre temps et des frais raisonnables sont une bonne assurance contre l’inconnu.