Si la révolution industrielle a ouvert la voie à la grande production des véhicules à moteur thermique, l’alerte due aux dérèglements climatiques engendre progressivement une migration de la thermique à l’électrique. Qu’est-ce qui distingue un moteur thermique d’un moteur électrique ? Dans le cadre d’un contrôle technique, les différents véhicules sont-ils tous soumis au même contrôle ? De manière résumé et précise, AUTOSUR vous livre dans ce guide les essentiels sur les différences entre moteur thermique et électrique.

En savoir plus sur AUTOSUR

 Moteur thermique

Un moteur thermique est un moteur alimenté par un combustible. Comme l’indique son nom, ce type de moteur fonctionne sous l’action d’une combustion (chaleur) d’un hydrocarbure.

Les moteurs thermiques ont connu leur essor au cours de la révolution industrielle, épopée de l’utilisation du pétrole et des machines à vapeur. Puis ils ont connu une grande évolution au cours du temps. Quittant des moteurs à deux ou quatre temps, aujourd’hui leur puissance est dénotée en des dizaines de cylindres.

Le fonctionnement d’un moteur thermique peut se résumer en quatre étapes :

  • L’admission du combustible (carburant) et de l’air par le biais des soupapes d’admission,
  • La compression de ce mélange par les arbres à cames,
  • La combustion par explosion du carburant. La combustion est provoquée par une étincelle (produite par la bougie),
  • Echappement du gaz produit par la combustion. Et le cycle reprend.

Les moteurs thermiques se différencient généralement en fonction du combustible : un Moteur diesel ou un Moteur à essence. Mais aussi selon le mode d’injection du carburant dans le moteur : moteur à injection directe ou moteur à injection directe.

 Moteur électrique

Un moteur électrique est alimenté par une force électromagnétique générée par un mouvement d’électrons. En effet, le fonctionnement d’un moteur électrique est simple. Les voitures électriques sont équipées d’une batterie qui stocke de l’énergie sous forme de courant électrique. Une fois que la voiture est allumée et que vous enclenchez l’accélérateur, l’énergie est envoyée vers le moteur dans le stator qui induit un champ magnétique et produit la rotation des aimants (rotor)…

Il existe essentiellement quatre types de moteurs électriques en fonction du rôle que jouent le rotor et le stator dans l’induction de la force magnétique :

  • Les moteurs électriques synchrones à rotor bobiné,
  • Les moteurs électriques synchrones à aimant permanent,
  • Les moteurs électriques asynchrones à rotor induit (ou à induction),
  • Les moteurs électriques asynchrones à réluctance variable.

Les véhicules à moteurs électriques sont très récents. L’accent a été mis sur ce type de moteur à cause de son caractère moins polluant. Leurs particularités se trouvent donc dans leur impact écologique positif et l’absence d’un changement de rapport au niveau des vitesses.

En savoir plus sur le contrôle technique des véhicules.

 Le contrôle technique

Pour répondre à la question de savoir si les véhicules électriques sont aussi soumis au contrôle technique, la réponse est OUI.

Le contrôle technique est un diagnostic qui s’applique à tous les types de véhicules, qu’importe le régime de fonctionnement du moteur. Et selon l’arrêté ministériel de Janvier 2013, les voitures électriques comme tout autre, doivent passer des contrôles techniques. S’il est vrai qu’ils sont soumis aux 133 points de contrôle, de même que les véhicules à moteur thermique, il existe tout de même certaines particularités.

Le contrôle technique des véhicules électriques inclus  11 points de plus sur les 133 points de base. Ce sont des contrôles comme :

  • Le coffre à batterie,
  • L’orifice d’aération du coffre de la batterie,
  • La prise sur le véhicule,
  • Les connecteurs haute tension, différents câblages…

Certains points utiles sur les véhicules à moteur thermique ne le sont pas sur les véhicules électriques : le contrôle de pollution ou le contrôle de nuisance

Notre entreprise AUTOSUR, dotée d’une équipe qualifiée et des équipements de qualité, vous assure un service fiable de contrôle technique à Périgueux et à Champcevinel, mais aussi à Boulazac, Atur, Trélissac, Coulounieix-Chamiers, Marsac-sur-l’Isle, Chancelade et à Coursac en Dordogne. Nous vous assistons dans la réalisation du contrôle technique de votre véhicule à moteur thermique (gasoil ou essence), électrique ou hybride.

Réservez votre rendez-vous maintenant.