Votre véhicule achève sa cinquième année dans les jours qui viennent et vous pensez au contrôle technique obligatoire ? Afin de mieux vous préparer à ce rendez-vous, la visite technique volontaire est la meilleure solution. En effet, elle permet de détecter d’éventuels problèmes au niveau de votre véhicule, et dans ce cas, vous aurez le temps de les régler bien avant de vous présenter dans un centre agréé pour effectuer le contrôle obligatoire dans le respect des normes.

Pourquoi effectuer une visite technique volontaire ?

Vérifier l’état de votre véhicule avant le jour du contrôle imposé par la loi, donne au propriétaire un aperçu sur l’état des différentes pièces composant le véhicule. Ce qui permet d’éviter la contre-visite. Il aura également une estimation du budget à débourser.

Ce type de contrôle technique est généralement réalisé par les voyageurs avant de prendre la route afin d’éviter certains problèmes lors du trajet. En effet, on est plus serein lorsqu’on conduit un véhicule bien entretenu. D’autre part, cette opération est très bénéfique en ce qui concerne l’environnent. En effet, un véhicule bien entretenu dégage beaucoup moins de gaz à effet de serre.

Vérifiez les composants essentiels

Sur la route, il n’est pas rare de voir des véhicules accidentés. Et c’est pour cela que les assurances sont obligatoires : elles permettent aux intervenants de régler leurs défaillances sans dépenser une fortune.

Nous vous conseillons de réaliser une visite technique volontaire, à des intervalles précis, afin d’identifier l’état de chaque élément. Les plus importants pour la sécurité routière sont les freins, l’embrayage, le moteur, etc. Ce genre de visite est également nécessaire lorsqu’on souhaite céder sa voiture. En effet, un véhicule propre et bien entretenu attire plus d’intéressés, les rassure et les incite à acheter.

Contrôle technique total ou partiel ?

Selon l’état du véhicule, le propriétaire peut demander un contrôle global ou partiel. Généralement, les demandes visent les freins, les pneus et les feux. Ainsi, le centre de contrôle se contente d’examiner ces composants en particulier. S’il enregistre des disfonctionnements, il procède à la réparation afin que le véhicule soit prêt pour le jour du contrôle obligatoire.

Choisissez un centre de contrôle agréé afin de réaliser, sans attendre, votre contrôle technique volontaire. AUTOSUR, professionnel de l’automobile, vous accueille, vous conseille et vous assure un service de qualité.

En réalisant l’entretien régulier de votre véhicule, vous préservez votre véhicule, vous évitez les accidents et vous respectez l’environnement !