Contre-visite

Quelles défaillances entraînent une contre-visite ?

Suite à un contrôle technique périodique, il est possible que le véhicule présente une ou plusieurs défaillances rendant ainsi nécessaire une contre-visite. Quels sont donc les motifs d'une contre-visite lors du contrôle technique ? AUTOSUR partage avec vous ce guide dans le but de mieux comprendre les dysfonctionnements nécessitant une vérification des points de contrôle ! Défaillances majeures Les propriétaires d’une automobile doivent soumettre leur véhicule au contrôle technique. L'objectif visé consiste à permettre aux contrôleurs habilités de veiller à ce que le véhicule soumis soit dans un bon état de fonctionnement. Si, le contrôleur met en avant un certain nombre

La contre-visite du contrôle technique : comment ça marche ?

La contre-visite  est une seconde visite effectuée à la suite du contrôle technique de votre véhicule. Elle permet de réparer les défauts constatés  lors du premier contrôle. Selon la réglementation, certains points défectueux, comme le freinage, l'éclairage ou la direction des roues, constatés lors d’examen technique de votre véhicule doivent obligatoirement faire l'objet d'une visite. Dans quels cas la contre-visite est nécessaire et comment elle se déroule ? Dans quels cas passer une contre-visite ? Comme le contrôle technique vise à repérer les éventuelles défaillances de votre voiture afin de garantir votre sécurité et celle des usagers de la route,